Les herbes aromatiques -1-

Bien les choisir!

  1. Éviter les herbes fraîches conditionnées sous plastique, elles sont très chères. Acheter les herbes en bouquets de préférence. Les feuilles et les tiges doivent être entières, bien vertes et sans tache. Par définition, elles exhalent un réel parfum. C’est vrai en particulier pour la menthe qui a une intensité aromatique fort reconnue. D’autres herbes, par contre, comme le persil ont moins d’odeur, il vaut mieux en goûter une feuille pour s’assurer de la bonne qualité.
  2. Les herbes aromatiques surgelées sont pratiques à utiliser car elles sont déjà ciselées, prêtes à l’emploi.
  3. Les herbes en pot sont d’une part décoratives et garantissent la fraîcheur attendue ainsi que la durée dans le temps à condition de les arroser régulièrement. Après avoir consommé les feuilles, on peut couper les tiges à ras et les planter en pleine terre. Elles repoussent par multiplication et peuvent, à l’image de la menthe, devenir très envahissantes.
  4. Quant aux herbes sèches, certaines présentent peu d’intérêt (basilic, persil). Par contre, l’estragon, le thym, le romarin par exemple devraient se trouver dans tous les placards. Une seule condition à respecter pour conserver leur arôme: les garder dans une boîte hermétiquement fermée, à l’abri de la lumière.

(D’après JP Frétillet et S Duméry)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.