La faille

Il y a autant de brouillard dans ma tête qu’à l’extérieur. Inutile de préciser mon état d’esprit ce matin. J’ai envie de rebrousser chemin, prendre une autre direction pour un lieu où la vie serait moins cruelle. Il ne doit pas exister, on le saurait déjà !

Affronter la réalité, faire avec ce qui nous tombe sur la tête, continuer à avancer et se demander pourquoi ! Plus d’une fois, je suis tombée dans le gouffre et ils sont venus m’y rechercher alors que je n’avais pas lancé ma balise de détresse. J’essaie de m’accrocher et parfois, je regarde ce trou béant avec une envie folle de m’y jeter sans amarres. Il est là, il m’appelle. Sauter sans se retourner. Oser une fois encore.

Les mauvaises nouvelles sont là, chaque jour. On y prête plus ou moins attention mais une plus une, ça fait beaucoup au final. Et c’est là que ça tambourine dans la tête, dans les tempes, dans le cœur, et c’est là que la faille se rappelle à toi pour te faire mal, très mal. Elle te nargue, te montrant que tu n’as qu’un tout petit pas à faire pour aller l’explorer de nouveau. Tu n’as pas tout appris, tout découvert. Il y a encore des galeries où tu n’es jamais passée, le long desquelles tu oublieras la réalité puisque tu n’y feras plus face. Boum! Boum! Comment traduire par écrit les bruits que t’impose ton corps?

« C’est vraiment trop inzuste ! » Mon avatar sur le net n’est pas choisi au hasard, vous l’aurez compris. Caliméro va bien, Caliméro va mal. Caliméro est comme beaucoup de personnes: sensible et ne comprenant pas le pourquoi de ce qui lui tombe sur la tête, d’où la coquille ébréchée. Alors au fil des phrases, Cali pense à ces personnes, à ses amis, à leurs mots qui le touchent, qui l’ont fait vibrer. Dans cette vie de merde, il y a donc des êtres, comme toi, qui sont là à errer, à essayer de comprendre les injustices… Ça fait tilt!

Allez Caliméro : « Reprends ton baluchon,  détourne-toi de la faille et affronte l’épreuve »

À bientôt pour de nouvelles aventures, plus réjouissantes j’espère !

2 Commentaires

  1. C’est qu’on n’ a pas toujours le moral… La vie est faite de haut et de bas… J’espère que tes embêtements ne sont que passagers…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.