« excécrables »

          Ce château – quand on commençait à l’apercevoir, sur les hauteurs du val de Sancey – nous savions que la maison des grands-parents n’était plus très loin. Enfants, nous disposons de peu de moyen de structurer le temps qui passe. On utilise certains repères comme celui-là.

          Aujourd’hui, c’est toujours avec une certaine émotion qu’on retourne au village de papy et mamy même s’ils nous ont quittés. Il y a quelques jours, j’ai voulu  marcher par là.

          Au village de Belvoir (on prononce Bévoi dans la région), j’ai suivi le sentier qui mène au château, puis à la chapelle Sainte-Anne. Sentier de randonnée d’environ 9 kilomètres à la découverte du patrimoine médiéval du village.

          J’ai découvert une exposition temporaire au Nord-Ouest du château qui délivre à 7 endroits différents les œuvres des artistes : Art’s in Situ. A voir jusqu’au 30 septembre.

          Celle qui mène à Sainte-Anne se nomme « excécrables ». L’artiste Claudine Tamborini rend hommage à deux personnes habitant les villages environnants : Une « sorcière » Cathin Miget et un prêtre François Joseph Robert guillotiné lors de la Révolution Française.

          Quelques photos de l’exposition :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.