Quand une chronique…

 

 

J’ai écouté cette chronique de François Morel qui nous pousse à continuer malgré la terreur, les horreurs.  

Inévitablement, nous restons dans le pourquoi. Malgré ces actes si barbares, gardons espoir et cette plante qui sort difficilement la tête de sous  la couche de neige a conforté mon idée. 

Une pensée  pour toutes ces victimes, leurs proches, leurs familles, leurs enfants…

pensée neigeuse

Un Commentaire

  1. Bonjour, Dommage que tu n’ai pas partagé.
    Je me permets de le faire c’est trop beau.
    Dans quelques jours sous le titre :
    Ils ont dit  » Non Evelyne  »
    Peut-être au marché de Noël le 11 je suis le grand avec un appareil photo
    mais tt le monde me connait alors fait signe
    Cordialement et partage tout ce qui concerne Les Voivres
    Bernard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.