Champs de brouillard

 

Ambiance  ce matin-là. Une épaisse couche cotonneuse s’était déposée dans la vallée. Elle avait tout englobé, rendant la nature immobile.

Je n’ai pu résister à faire un détour avant de partir au travail. Là où je cours, mes yeux avaient perdu leurs repères. Rêve ou réalité?

J’aurais aimé rester plus longuement à contempler le spectacle, au calme, dans cette ambiance douillette mais les obligations m’en ont empêché.

… C’était bien quand il n’y avait pas cours le mercredi matin ! #Réalité

4 Commentaires

  1. Bonjour Evy 🙂

    Merci pour ces belle photos !

    Il est vrai que la brume apporte parfois de magnifiques touches poétiques …

    Bisous
    JD

  2. J’adore cette ambiance, comme je te comprends quand tu voulais rester…
    Moi ça s’est passé différemment, je descends littéralement bosser, et environ à 5 km du boulot, je surplombe la plaine, et là c’est magique, le brouillard, au fond là bas les monts du lyonnais, le « pic » de St Romain se dresse, avec une nappe de brouillard qui l’entoure… J’hésite, je m’arrête, je photographie ? Et perdue dans cette contemplation, je n’ai pas vu la voiture bleue qui elle m’a bien photographiée avec un gros flash… ah oui c’est 70 là…

    • ma drinette, tu t’es fait pingler… J’y crois pas ^^
      Ma route est si paumée que je ne croiserai là que quelques squatteurs encore tout étourdis par leur nuit de débauche :p

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *