Je t’offre un coucher de soleil

Impossible de se rendre au village de Les Voivres sans  faire un tour, un détour, un retour vers l’étang.

passerelle
DSCN0326

DSCN0330

 

 

 

 

 

DSCN0334

DSCN0339 DSCN0343


DSCN0369

Il m’aura fallu du temps pour traverser la zone humide sans botte, j’aurais pu me présenter à lui trempée jusqu’aux genoux. Hésitants, mes pieds sur la passerelle ne faisaient pas les gaillards…

DSCN0345

DSCN0344

DSCN0346

 

 

 

 

 

DSCN0347Il lui aura fallu de la patience.

A-t-il songé un instant que j’allais partir sans venir m’enivrer au creux de son lit?J’ai besoin de lui comme un enfant de sa mère, comme la lune a besoin des étoiles, comme la partition a besoin de ses notes.

DSCN0367

 

Ce soir, il m’a offert un merveilleux cadeau.

DSCN0361

Je ne l’avais jamais vu paré de ces couleurs cuivrées et métalliques.DSCN0362

DSCN0354

DSCN0349

Recouvrir l’étang de baisers pour m’imprégner de ses reflets.

DSCN0348

DSCN0359

Découvrez LiensLesVoivres88240


Rendez-vous sur frèreshumains pour de jolies découvertes smiley

7 Commentaires

  1. Comme la lumière peut sublimer les choses….
    Bisous ma belle

    • Je retourne le voir ce week-end, qu’aura-t-il à m’offrir cette fois? 😛
      Bisous ma drinette

      • C’est bien, vous allez finir par obtenir une « carte de fidélité ».
        Avez-vous vu mon arbre, en bas de la côte du Moulin des Voivres ? Et , éventuellement, mon ancienne maison natale , la dernière avant d’entrer dans le bois qui conduit à l’étang ?

        • Toujours pas vu l’arbre.
          Je ne discerne pas votre maison. Est-ce que c’est celle qui est à gauche, toute rénovée?
          J’y retourne ce week-end. Je regarderai

  2. – Pour l’arbre : http://lesvoivres88240.over-blog.com/2014/07/la-vierge-du-moulin-des-voivres-suite.html
    – Pour la maison, c’est sur la gauche, un peu en contrebas du chemin, vraiment la toute dernière avant l’orée du bois (juste après celle qui a été rénovée récemment).

  3. Vendue par mon père, rénovée et habitée depuis les années 80.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.