Yourtes ouvertes mais pas que…

Pour reprendre le titre donné à ces deux belles journées.

Je ne les aurais manquées pour rien au monde. Il y avait un challenge à relever auparavant : aller lever les cadres de miel des ruches sans se faire piquer par les abeilles. Je n’aurais, alors, pas pu aller rendre visite à tous les Faizeux de Les Voivres 88240 et ça, ça m’aurait vraiment désolée (je reste correcte, une nouvelle fois)

Sur les lieux, en fin d’après-midi, c’est ambiance du tonnerre.

Annick de la Transition d’Ici est là avec sa peinture à la farine qu’elle a appliquée sur les bacs pour les Incroyables Comestibles. Déjà un est posé sur la place derrière la Maison des Associations au village. Les enfants, dans les cadres des NAP, sont venus repiquer et semer certains plants. Cette peinture dite « suédoise » protège durablement le bois de façon naturelle.

http://www.espritcabane.com/decoration/faire-peinture/peinture-suedoise/

photo Bernard

photo Bernard

photo Bernard

photo Bernard

 

Pierre-Olivier de Hêtre Nomade, fabriquant de yourtes nous accueille dans sa magnifique yourte qu’il vient d’emménager avec Aurélie et Evenn. Sublime yourte dans laquelle se dégage une atmosphère agréable et douce. Vue très tôt dans sa construction, c’est un ravissement de la découvrir terminée. La totale. Mezzanine s’il vous plait avec la chambre à l’étage, sous le ciel, sous les étoiles.

photo Bernard

photo Bernard

 

pierre olivier

 

 

 

 

 

 

Pauline et Romain de la maison qui chemine font découvrir au public leur tiny house, celle qui plait et séduit. Celle qui interroge les clients potentiels ou les simples visiteurs. Je remets à Pauline le petit livret concentrant les dessins que mes ptits CP ont réalisé ces dernières semaines. Ils seront fiers de moi, je n’ai pas oublié le cahier sur le bureau de la classe. Je suis fière de vous mes élèves, vous êtes devenus, au fil des mois, des gamins motivés et avez pris  confiance en vous.

tiny Maryse Huguette

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Claire anime un atelier dessin. Claire pratique désormais l’Art Thérapie à Les Voivres. N’oubliez pas de vous renseigner et allez lui rendre visite. Ces ateliers s’adressent tant aux enfants qu’aux adultes.

photo Bernard

photo Bernard

Me voilà sollicitée. Je me lance et croque Ipono. C’est la mascotte de ma classe. J’ai l’impression d’être avec mes élèves en séance d’arts visuels. Crayons de couleurs, pastels, craies grasses. Tout est à disposition. Je dédie ce dessin à Théo.

Plus loin, se trouvent l’exposition des In Bô. C’est magnifique. Rendez-vous sur leur site In’ Bô. Vous verrez comme ils travaillent bien ces jeunes ! On fait des essais pour nos futures montures de lunettes.  Evidemment, dans le 70, aucune boutique ne s’est associée avec eux. Quand est-ce que vous allez vous faire remarquer dans le bon sens et vous bouger le popotin, bande de haut-saônois bouffeurs de patates? (je suis née et ai commencé ma vie dans  le Doubs et j’ai le coeur dans le Val de Vôge depuis plus de 30 ans)

photo Bernard

photo Bernard

Là_bas, aussi, il y a Pascal, le sculpteur sur bois. Bernard en parle sur le site de Les Voivres88240. J’avais remarqué ses suspensions destinées aux pots en terre prêts à recevoir fleurs ou aromatiques. Comme cadeau de fête des mères, c’est tout choisi. Et c’est beau ! Superbe. C’est minutieux comme travail. Des heures de patience.

photo Bernard

photo Bernard

Des tisanes bio plus loin. Dans l’immédiat, mon stock à la maison est renouvelé depuis peu.

Tout ce joli monde dans une yourte. C’est beau une yourte, c’est grand une yourte !

De yourte en yourte, nous découvrons celle où Diana, Bernard et Claire ont accroché leurs jolis dessins. Ambiance feutrée et cosy avec des coussins, de très jolis meubles en carton fabriqués par Aurélie, atelier Biloba. Dans cette yourte, j’aurai droit à un massage bien-être. Un massage Amma réalisé par Jérôme Manel. Plus aucune douleur dans les cervicales et dans la nuque depuis… Soulageant !

Plus loin, nous découvrons le jardin de Gilles et Fanny de Habitat Groupé. Des personnes très chaleureuses, oui, comme toutes celles qui un jour, je ne sais comment sont venus s’installer dans ce petit village de Les Voivres. Jardin bio, permaculture pour le plaisir des yeux et des papilles pour celles et ceux qui pourront goûter aux différentes récoltes.

J’ai vraiment aimé poser mes pieds dans les allées bordées de fleurs ou de légumes. Ces parterre entre lesquels coulent le ruisseau.

 

 

 

 

 

Sous la guinguette, se bougent et s’activent différents acteurs qui proposent au public la visite de différents ateliers et des montages participatifs autour du montage/démontage d’une mini-yourte, du skyzome (structure qui a pour finalité d’accueillir une animation de contes à Carnac cet été), d’une poulayourte (destinée à un poulailler)

Buvette assurée au cours de ces journées, repas au choix : assiettes garnies : frites et grillades ou d’énOooOOormes tartes flambées. Service assuré en continu par différentes associations qui œuvrent dans le village : la Saint-Rémy, c’est quoi t’ça? Bouge ta solidarité…

Je n’ai pas tout retenu. Veuillez m’excuser #Sorry Mais pour me rattraper et sans faire de lèche bottes, c’était FAMEUX !

La saint Rémy avait même ramené son char du défilé de Carnaval de Bains les Bains.

Pour nous accompagner, Pierre Olivier avait invité La Swingfamily Un trio d’enfer jazz manouche pour faire pétiller nos sens. 12 ans le jeune guitariste, 4 ans de guitare à son actif et il joue comme un grand. C’est déjà un grand! Bravo!!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Merci à toutes ces personnes qui font de leurs rêves une réalité. Merci à elles qui donnent du pep’s dans ce monde qui devient morose. Grâce à elles, on se rend compte que rien n’est perdu, qu’il faut avoir confiance en partageant tous ces bons moments.

Merci à Bernard pour les photos. Des photos téléchargées dans l’ordinateur, des photos visibles dans le dossier, des photos qui apparaissent dans la rédaction de ce billet et qui ne veulent pas s’afficher au moment de la publication… Vous avez déjà vu ça? Un coup des sotrés peut-être bien, qui, parce que je parle de toutes et tous, mais pas d’eux, viendraient me faire une farce. Va savoir??…

Pour terminer, je voudrais vous rappeler le merveilleux projet qui se met en place sur le site de Hêtre Nomade, à savoir « Coeur de Yourte »

clic sur l’image pour le découvrir :

Image HTML map generator

 

Les seuls gens qui existent pour moi sont les déments, ceux qui ont la démence de vivre, la démence de discourir, la démence d’être sauvés, qui veulent jouir de tout dans un seul instant, ceux qui ne savent pas bâiller ni sortir un lieu commun mais qui brûlent, qui brûlent, pareils aux fabuleux feux jaunes des chandelles romaines explosant comme des poêles à frire à travers les étoiles. Jack Kerouac – Sur la route

Découvrez LiensLesVoivres88240

3 Commentaires

  1. Je verrais bien Thierry, propriétaire d’une tiny house qu’il transformerait en rucher et qu’il pourrait ainsi déplacer en fonction des fleurs pour le travail des très actives abeilles chez qui, il n’y a pas de chômage !Très beau reportage Évelyne, nous sommes repartis trop tôt de cette visite

  2. Monsieur Broggini ,la transhumance de nos abeilles dans le pays du val de vôge en tiny house serait une bonne idée. Restons à notre échelle mais le mieux serait qu’elles se promènent dans tout le monde. C’est un vrai bonheur de les voir oeuvrer dans la ruche et aux alentours malgré quelques piqûres… les aléas de l’apiculteur. J’y pense depuis quelques temps ,mais avec mon métier ce n’est pas encore possible. Merci pour votre commentaire et au plaisir de vous revoir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.