Mémoire de la Rose

Tonio, Tonino, Antoine, le compagnon de Consuelo, son mari des étoiles.

Des lettres pour son amour qui toujours part.

mémoire de la rose - Consuelo de St Exupéry

Retrouvailles dans des chambres d’hôtel, correspondances, passion dans la maison de bois, télégrammes …

Des prétendantes toujours plus nombreuses quand la notoriété de l’explorateur s’ouvre en même temps que sa Rose attend.

Une vie d’attente pour la femme et puis le » cri qui déchire le cœur, qui meurtrit quand elle apprend que son soldat de cuir ne reviendra jamais. Parti à jamais, dans la nuit, pour la vie. Où est son amour? Sur quelle étoile brillera son âme?

Consuelo, la femme de St Exupéry, son amour, sa tendresse, sa rose. Jolie rose fragile « unique au monde »… Normal puisque  « c’est elle que j’ai écoutée se plaindre, ou se vanter, ou même quelquefois se taire » a écrit Monsieur Antoine de Saint Exupéry.

On ne parlera pas des saloperies dégagées sur le couple. Jalousies et rancœurs ? On s’en fout ! De grâce, ils se sont aimés et auront trouvé un sens à la vie pendant quelques années. Importance de ces moments bonheur dans la vie de deux êtres qui s’aiment, qui s’étreignent et se l’écrivent. Relation charnelle et épistolaire et puis les pleurs.

Découvrez LiensLesVoivres88240

2 Commentaires

  1. Vous avez (probablement) raison mais, dans le fond, vous savez bien que la vraie vie est excessivement compliquée et que souvent « la vie sépare ceux qui s’aiment »… surtout quand des questions financières s’en mêlent.
    En toute objectivité – me semble-t-il – on ne peut pas éluder le côté plus sombre du mythe Saint-Exupéry (ainsi que celui de son épouse).
    Tant que la relation charnelle est là, tout va bien… généralement. Dès que l’on passe aux lettres, généralement aussi, c’est qu’on s’éloigne, dans tous les sens du terme. Quant aux pleurs : « il n’y a pas d’amour heureux ».
    http://consuelo-de-saint-exupery.com/biographie/

    http://www.lepoint.fr/actualites-societe/2007-01-16/l-affaire-consuelo/920/0/3084

    • C’est tout aussi bien de ne pas pouvoir expliquer l’amour qui unissait St Ex et Consuelo. Il n’y a pas d’amour heureux…mais c’est leur amour.
      « Rien n’est jamais acquis à l’homme Ni sa force
      Ni sa faiblesse ni son cœur Et quand il croit
      Ouvrir ses bras son ombre est celle d’une croix. »
      Raison, je n’en sais rien. Des mots sont venus après avoir repris la lecture de Mémoire de la Rose. Ce qui change du Petit Prince, vous avouerez.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *