La course aux parrainages est lancée …

Extrait Vidéo M6

Emission le 19.45 du samedi 25 février 2017

Michel Fournier, maire de Les Voivres 88240

Alexandre Jardin, candidat à la Présidence de la République

Je suis contente d’avoir réussi à capturer cette vidéo. Ce ne fut pas une mince affaire ceci-dit☺

Je maîtrise désormais un nouvel outil info

 

Découvrez LiensLesVoivres88240

 

Edit au dimanche 26.02.2017

http://c.estrepublicain.fr/edition-de-bar-le-duc/2017/02/26/trois-choses-a-savoir

Parrainages

La question des parrainages de candidat pour l’élection présidentielle n’a pas du tout été abordée durant l’assemblée générale de l’association des maires de Meuse. « J’en parle librement », répond Michel Fournier, le maire de Les Voivres dans les Vosges et premier vice-président de l’association nationale des maires ruraux. « J’invite, en dehors de toute considération de personne, à donner le sien afin qu’il y ait un maximum de gens qui puissent s’exprimer. Le débat est aujourd’hui tellement cloisonné. Notre système est ainsi fait que la démocratie n’est pas assez vivante… Il y a un tel ras-le-bol qu’il faut permettre de faire avancer certaines idées. Je donne mon parrainage, mais je le fais à titre individuel, et ça reste ma liberté personnelle. »

Edit au lundi 27 février 2017 – Vosges Télévision 

Allez, on n’en est plus à une près…​😉

 

« Heureux d’avoir rencontré ces Maires extraordinaires : Jean-Luc Martinet, maire génialissime de Socourt dans les Vosges… un vrai transformateur du pays ! Et Michel Fournier, président des maires ruraux des Vosges et maire de Les Voivres, qui a su développer l’économie de son village grâce à une gestion collaborative avec ses concitoyens. 

Et encore merci à Jean-Luc Martinet qui nous a accueillis gentiment et chaleureusement chez lui »

monsieur Alexandre Jardin 

La voix du Nord en parle également :

Ces Maires ruraux qui hésitent à parrainer un candidat à l’Elysée

2 Commentaires

  1. Ce n’est pas véritablement par souci de transparence que la liste des parrainages est publiée. C’est – encore – un coup des Partis politiques, bien assis sur leurs acquis, pour faire pression. On ne s’en sortira jamais : on vient de voir qu’un amendement, « présenté par le gouvernement en la personne de son Garde des Sceaux Jean-Jacques Urvoas, qui modifie le délai de prescription pénale pour les infractions dites  » occultes » ou « dissimulées », telles que les détournements de fonds publics et les abus de biens sociaux », vient d’être voté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *