Paysage

C’est un petit étang sur la route qui mène au Gros Chêne. Tout petit quand on le regarde de loin, pas plus gros qu’une tache d’encre sur un cahier d’écolier. Une tache miroitant dans le vert paysage.
Quand je me promenais là, il y a longtemps déjà, était-il là? Je ne sais plus. 

En ce temps-là, c’était sans importance. On avait d’autres chances de vie.

 

Pourtant au fond de soi on a gardé des flashs du paysage, des noms qui reviennent, qui résonnent. C’était loin, c’était grand. Il y a des choses sur lesquelles on ne peut revenir. On l’a gardé toujours en soi ce coin-là, on y revient avec bonheur. On le découvre autrement. Ils ne sont plus là nos amours d’avant mais on les emporte avec nous, dans notre coeur.

5 Commentaires

  1. C’est où ?

  2. Le moment opportun, je crois, de rappeler que la main droite est celle qui a le pouce à gauche et la main gauche celle qui a le pouce à droite.
    Les « amours d’avant » n’ont pas l’air de se rapporter qu’à une simple « tache d’encre sur un cahier d’écolier »… mais ce n’est sans doute dû qu’à la fugitive impression, dans le dernier paragraphe, d’un étang quasi personnifié.

    • Jamais je ne serai latéralisée. Avec tous les moyens mnémotechniques existants j’ai du perdre une bonne dizaine de personnes cherchant leur chemin. Mais là pour se rendre à cet étang, tout petit dans le paysage puisque c’est ainsi qu’une tâche d’encre pourrait le définir, les indications sont bonnes
      Tout en haut il y a Angélique. Et là c’est moi qui sais, qu’à cet endroit aussi, il y a des souvenirs inoubliables. Un jour ils reviennent et on fait un bon dans le passé, loin…

  3. Autrefois – il n’y a encore pas si longtemps – on disait (chez les militaires) qu’il ne fallait pas chercher à comprendre car c’était commencer à désobéir. C’est ce que je m’applique ici car entre la « Marquises des Anges », la chanson et même la plante, je (on) m’embrouille.
    Toujours dans le même domaine, plutôt que de faire un bond par dessus le mur, il valait mieux avoir un bon de sortie. ☺

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *