Entre noir et gris

Il va faire nuit avant l’heure. Tout est noir et gris dehors. Dedans aussi. Mais protégée de la tempête qui gronde à l’extérieur. Les éléments se déchaînent, pluie, vent, grêle et orage. Noir, gris. La Terre se défend des misères qu’on lui fait subir, de la maladie qui la ronge. Elle pleure la planète. 
Leonard comble le silence.
Une pâle lumière apporte une présence dans cette pièce tout aussi sombre que ce que je peux voir depuis ma grande fenêtre.
Cohen m’inspire.

 

4 Commentaires

  1. çà c’est calmé vers 1 heure

  2. Alors il paraîtrait que ça a soufflé vers chez nous aussi mais on était d’anniversaire (de 5 ans !) et j’ai rien entendu 😀
    bisous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *