Je reviendrai hier

 

Comment expliquer ce roman qui m’a bouleversée par sa capacité à nous faire retourner en enfance ?
Cetro a su mettre au travers de ses mots, au fil des pages un brin de poésie, une touche de suspens, une pincée d’âme et un filet de leçon de vie ;
le tout savamment dosé, avec simplicité. Pas de chichi. La vie, la vraie.
C
e roman nous transporte très loin dans l’insouciance de notre vie, les couleurs et les senteurs émergent au détour des pages. On entend le silence. On perçoit la vie. On distingue la magie.

Tant d’authenticité m’ont touchée émotionnellement : les larmes qui sont là, prêtes à couler, le cœur qui bat fort, les dents qui se serrent. Une histoire qui fait vibrer et qui se veut belle, mélancolique.

Déjà « Au bout su chemin » avait soulevé en moi une grande exaltation, mais là, Franck, Did, Julot et Fanette font ressurgir tous mes souvenirs d’été, dans la campagne, dans l’insouciance de l’enfance. Je me suis attachée à eux, j’ai passé des bons moments avec eux, j’ai souffert avec eux aussi.
J’ai refermé ce livre sur une fin incroyable : le bouquet final des feux d’artifice. Je suis revenue à la réalité, j’étais partie loin, très loin… Je reviens avec un parfum des berges de l’étang, une fragrance des vignes, un bouquet d’été.

Je souhaite à ce livre tout le succès qu’il mérite. Achetez-le, partagez-le, vivez-le ! Il vous fera du bien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.