L’Ognon crie sa rage

L’Ognon a débordé, son débit est impétueux. Les champs sont inondés. Les fossés sont engorgés.

 La terre ne peut plus absorber toute l’eau tombée ces derniers jours. 

Tout n’est plus qu’eau. Les pâtures sont devenues lac.

L’activité humaine de plus en plus poussée, les déforestations, les nouvelles techniques agricoles engendrent tous ces dérèglements climatiques. Pourquoi continuer à le nier? L’homme fait l’autruche. 
Une tempête passe, une autre prend sa voie et l’homme constate les dégâts, peste, pleure mais il ne changera pas sa façon d’agir. Il y a trop d’enjeux industriels, économiques. 

L’humanité est en danger. « Anthropocène », nouvelle ère géologique qui met sur scène l’homme qui transforme et modifie les conditions qui étaient notre base, sur laquelle nous nous sommes développés : développement industriel, énergétique, agriculture intensive, spéculations diverses…

Il y a urgence. La maison brûle et on regarde ailleurs.

2 Commentaires

  1. tiens tu me rappelles une autre chanson…
    toujours tellement brûlante d’actualité…
    https://www.youtube.com/watch?v=ejorQVy3m8E

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.