Le soleil m’a fait faux bond

Alors qu’il a brillé toute la journée, franchement, généreusement,
voilà qu’au moment de se coucher, il me lâche.

J’étais partie me balader vers le bois quand au fur et à mesure de mes pas, la brume s’est levée enveloppant la campagne, si éclairée jusqu’alors. 

 

 

 

 

C’est raté mais je ramène dans ma besace, les éoliennes du secteur de Rougemont, si chères à Joshua.

 

 

2 Commentaires

  1. Pas de chance

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.