Ainsi va la vie

Galerie photos : Bois de la source des Torcheculs

(je n’y peux rien, c’est le nom du bois 😛 )

Le soleil est là, promesse d’un après-midi aux températures agréables. 
Je quitte la maison pour aller m’enivrer de senteurs printanières. C’est ainsi qu’on oublie les tracas !

Endroit tranquille avec comme compagnon de route quelques oiseaux qui marquent leur présence par des chants aigus et joyeux et quelques papillons voletant ça et là. Rien d’autre ne trouble la quiétude de ce lieu où je chemine entre deux futaies et une bande de ciel bleu.

Une immersion en forêt qui apporte une grande paix en soi. 
C’est à la mode la sylvothérapie. C’est annoncé comme un grand bain qui procure du bien être. (Je ne sais pas, je ne prends que des douches ! 😀 )
Non, sérieusement, c’est source d’apaisement que se promener en forêt, en pleine nature aussi. 

Renaud embrasse un flic, moi j’ai embrassé un arbre. Je l’ai choisi parmi tous, comme étant le plus attirant, j’ai posé ma joue contre son tronc et ai laissé aller mes bobos. Quelques larmes ont coulé aussi !

 

Galerie photos : Bois de la source des Torcheculs

4 Commentaires

  1. C’est les plus belles journées de l’année en ce moment

  2. « m’enivrer de senteurs printanières » au « Bois de la source des Torcheculs » : c’est extrêmement imagé !
    Les douches sont préférables (et plus pratiques quand on vieillit) aux bains dit-on. Quant à embrasser un arbre, même en choisissant – évidemment – le plus attirant qui devait être flatté, pas sûr que cela déclenche des passions !

    • Toutes ces paroles sont bien marrantes.
      Chacun ressent la passion indifféremment selon l’endroit, il est vrai 😀
      Ce n’est pas moi qui ai baptisé cet endroit ainsi 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.