Balade en conscience

J’écoutais alors CO2 mon Amour sur Inter, une émission dédiée au printemps et qui débutait en gros par quelque chose du genre qu’il était bien désolant d’écouter les conneries télévisuelles de 20h30 annonçant les pires catastrophes futures alors que le soleil vient échouer ses rayons sur la façade de notre maison. Quoi de plus agréable aussi qu’écouter le chant des oiseaux dès le matin, au réveil, fenêtres ouvertes. Tôt, alors qu’il n’y a aucun autre bruit. Ils s’agitent, s’égosillent, se bataillent. Chacun y va de sa chanson. Solo, en groupe. C’est un festival de musique en émotions.

 

Faut-il fermer ses yeux et ne plus aller au devant de la nature? La biodiversité est mise à mal par l’Homme sauf que plus on monte en altitude, moins elle souffre. C’est parce que l’Homme n’a pas facile d’aller détruire là-haut, c’est moins pratique, plus énergivore. Alors il reste en plaine et à cet endroit, il mène son business à grands coups de pesticides et d’arrachages intempestifs et exploitations démesurées en tout genre ! Tu parles que vu  la conscience de notre gouvernement en matière d’écologie, les Mosanto-Bayer ont encore de longs et beaux jours devant eux. 

Se mettent pourtant en place des actions diverses ici et là, en individuel, en associations, dans les communes… mais comme c’est timide ! Ah oui, on greenwash quel joli nom pour se donner bonne conscience. L’écologie est-elle vouée à mourir, comme s’est éteint le dernier rhinocéros blanc? La discrétion dans un domaine, le tapage débile à porte-monnaie sans fond dans un autre.

J’ai la chance de découvrir les effets du printemps depuis 5 jours. Il éclate de vert, de jaune, de blanc et toutes ses couleurs qui jaillissent ici et là. On l’apprécie ce printemps qui tarde à arriver, le coquin !

C’est merveilleux mais je suis triste aussi aujourd’hui en foulant la Voie Verte : les frênes qui la bordent ont reçu des touches de peinture. Paintball signant  leur acte de mort. En effet, ils sont malades, touchés par le chalara, ils seront bientôt abattus. Près de 1200 arbres seront ainsi coupés le long des 12 kilomètres de la voie piétonne.

 

2 Commentaires

  1. « en matière d’écologie » : même Hulot s’éteint plus ou moins, alors…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *