Au crépuscule

 

 

Le ciel se pare d’or et un voile rouge-orangé, 
Le crépuscule tombe,
Il fait désormais moins chaud.

A flanc de colline, les arbres des forêts contrastent quand le soleil, comme dans une mer, se noie.

Quelques chants d’oiseaux se distinguent encore.

Mais moi je suis restée à observer et apprécier ce calme. Rien ne presse.

 
La beauté d’un temps qui égrène ses couleurs changeantes et qui se respire en admiration et en bien-être…

2 Commentaires

  1. Un beau coucher de soleil.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.