Espèces menacées

La France abrite une riche biodiversité, avec près de 10 % des deux millions d’espèces connues dans le monde présentes sur son territoire. Mais nombre d’entre elles sont menacées, par la perte de leur habitat, les pesticides ou les espèces invasives.

Quelque 95.000 espèces d’oiseaux, d’insectes, de poissons, de mammifères, de plantes à fleurs ou de champignons, vivent en France métropolitaine selon les chiffres 2018 de l’Observatoire national de la biodiversité (ONB).

Sur les 180.000 espèces recensées en France, plus de 1.500 sont considérées comme menacées au niveau mondial par la liste rouge de l’Union internationale de la conservation de la nature (IUCN).

La perte de cette biodiversité est liée à divers facteurs, qui peuvent être cumulatifs.

Parmi les principaux, les pesticides, le rythme élevé de l’artificialisation des sols, les cours d’eau sont aussi de plus en plus fragmentés par des ouvrages (16 obstacles à l’écoulement pour 100 km de cours d’eau en 2018). Les espèces exotiques envahissantes menacent également les écosystèmes et les espèces indigènes, avec lesquelles elles entrent en compétition. Autre facteur important :le changement climatique ou la pression touristique.

Quand on parle d’espèces menacées d’extinction on pense souvent aux espèces animales, cependant cette situation concerne également les végétaux. En 2016, une équipe de scientifiques du centre de recherche des Jardins botaniques royaux de Kew (Kew Gardens) de Londres publie la 1ère analyse sur l’état du monde végétal.

Ce rapport indique que plus de 390 000 espèces végétales sont connues parmi lesquelles 31 000 sont utilisées par l’Homme. Il se trouve que 20% de ces espèces sont aujourd’hui menacées d’extinction. Les principales causes de cette disparition sont l’agriculture (31%), suivi de la déforestation (21%), puis du développement résidentiel et commercial (13%).

Mercredi se tiendra un plan gouvernemental contre le déclin accéléré de la biodiversité.

(source Sciences et Avenir)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.