Revers de la beauté

Encore une fois, l’horreur assassine est arrivée, sans prévenir. 

Pourquoi tant de haine ?

Merveilles de la nature, émouvantes et fragiles en ce jour de tristesse pour un hommage aux familles.

Portée en clé de brume


Il gèle et des arbres pâlis de givre clair
Montent au loin, ainsi que des faisceaux de lune ;
Au ciel purifié, aucun nuage ; aucune
Tache sur l’infini silencieux de l’air.

Verhaeren Emile 

2 Commentaires

  1. La nature est toujours belle quelque soit la saison.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.