Tu cours ou tu roules?

Je sais bien que pendant que je cours, d’autres travaillent et qu’à bord de leur voiture, ils pensent à leur journée de taf, au patron qui sera intransigeant si retard il y a, à la fatigue qui chaque jour s’accumule en attendant les prochaines vacances…

Mais toi, là, qui quand tu me vois sur le bas de côté de la route, allant chercher la voie verte, fais exprès de faire vrombir le moteur de ta grosse voiture ou faire trembler la carcasse d’une plus vieille titine. Oui, toi, pourquoi, alors que je coure sur le côté gauche de la route voire le long du talus, comme c’est inscrit dans les codes, les règles, tu ne freines pas un peu ? Je ne te demande pas de mettre ton clignotant, tu vois je suis raisonnable… quoique… mais please, respecte un peu ceux qui pratiquent leur loisir. Je l’ai vue ta voiture, ne me serre pas autant. La campagne, la rue n’est pas seulement réservée aux automobilistes. Déjà que les trottoirs sont occupés par les voitures stationnées bien au milieu !! Mais ça c’est une autre histoire.

Un coup de gueule matinal pour un fait, sans englober dans mon énervement tous les automobilistes, mais qui, régulièrement se produit… On peut essayer de mettre en pratique le « vivre ensemble » avant d’éviter le gadin ?

Ceci dit, une fois la pleine cambrousse et la piste atteintes, le beau temps et le chant des oiseaux qui déstabilise quelque peu le silence, j’oublie ces marques d’incivilité. Enfin, jusqu’à la prochaine fois 🙂



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.